Besançon : très forte hausse des prix de l'immobilier

maison avec jardin à besançon
Cette fois c'est acté : la hausse des prix de l'immobilier semble inéluctable partout en France. Cependant, Besançon fait partie des villes où la hausse est la plus forte depuis le début de l'année 2017.

En effet, après une période de relatif calme soutenue par les taux très bas, les Français recommencent à acheter des biens immobiliers.

Cependant, il semble qu'ils soient capables de mettre beaucoup plus d'argent dedans qu'il y a encore quelques mois.

La conséquence est directe : les prix de l'immobilier augmentent depuis le début de l'année 2017.


Si la ville de Le Mans détient le record de l'augmentation (+11,5 % depuis début 2017), celle de Besançon n'est pas en reste non plus avec +7,3 % d'augmentation. (source)

Il s'agit là d'une hausse presque record qui s'est opérée en seulement 6 mois.

Au-delà du prix, ce sont aussi les volumes des ventes qui ont fortement augmenté. Ainsi, on constate une augmentation de +13% du volume en seulement un an.

Les taux toujours très bas

Si plusieurs éléments permettent d'expliquer les taux bas, il faut surtout regarder du côté des taux d'emprunts immobiliers.

Avec des taux en dessous de 2 % et même, parfois, sous les 1,5 %, les acheteurs peuvent avoir recourt à des sommes d'argent plus importantes pour acquérir une maison ou un appartement.

La conséquence est donc directe : avec une meilleure solvabilité des Français, les prix et les volumes augmentent.

D'après les informations communiquées par les professionnels de l'immobilier, ceci pourrait perdurer encore jusqu’à la fin de l'année 2017. Les analystes n'anticipent qu'une faible augmentation des taux. Pas de quoi changer la donne donc.

Le cas Besançon

Le cas de la ville de Besançon est intéressant, car elle enregistre une forte augmentation des prix sur les maisons et les appartements depuis le début de l'année.

Il faut souligner que de nombreux quartiers de la ville sont devenus plus attractifs. Notamment avec l'arrivée du tramway qui a fluidifié les transports sur l'axe hôpital Jean-Minjoz-Chalezeule.

De plus, d'importantes rénovations de copropriétés ont eu lieu ces dernières années. Cela a permis à ces immeubles et maisons – parfois anciens – d'être énergétiquement plus performants et donc plus attractif pour les acheteurs et les investisseurs.

Enfin, les constructions neuves de ses 10 dernières années (petits immeubles situés en dehors du centre historique de Besançon, « la boucle »), se retrouvent sur le marché de l'occasion. Ce phénomène dope aussi les prix en raison de la qualité de ces biens qui sont souvent très recherchés par les Bisontins.

Besançon : une ville toujours attractive

En dépit, de la pauvre activité industrielle de la ville, Besançon attire toujours les professions libérales, les cadres et les fonctionnaires. De ce fait, le secteur des services maintient une partie de l'activité économique de la ville.

Cependant, cette attractivité masque aussi une grande disparité entre les quartiers de la ville.

Si Planoise reste toujours le quartier où les prix sont les plus faibles, il s'agit également d'une zone difficile où l'insécurité règne et où le taux de chômage atteint un niveau très élevé par rapport au reste de la ville.

Ce sont donc les autres quartiers qui poussent les prix de l'immobilier vers le haut à Besançon.

Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez consulter notre guide des quartiers de Besançon.

Un mois de mai 2017 qui plombe le marché

prix immobilier juillet 2017 france
Cette embellie des prix ne doit pas cacher un mois de mai 2017 qui a été largement moins bon que prévu.

Avec les élections présidentielles (et les incertitudes qui en découlent) et les ponts du mois de mai, les Français ont laissé le temps passer.

L'été qui approche et ses traditionnelles vacances devraient aussi mettre en sommeil le gros de l'activité immobilière durant les mois de juillet et août 2017.

Si la demande s'est effondrée dans certaines régions, la Bourgogne-Franche-Comté a connu une stabilisation. Il s'agit du signe fort que le marché reprend largement dans notre région.

100 jours pour vendre son logement

home staging salon
En moyenne, il faut une centaine de jours pour vendre sa maison ou son appartement situé en Franche-Comté.

Ce chiffre signifie qu'il n'existe pas de frénésie du côté des acheteurs. Si les prix augmentent, les clients attendent et comparent les biens sans se précipiter.

Si vous cherchez à vendre votre logement plus rapidement, vous pouvez consulter notre guide ainsi que le guide du « home staging ».

Les Français globalement satisfaits de leur logement

D’après l’Observatoire BVA - Presse Régionale – Foncia, environ 90 % des Français affirment être satisfaits de leur logement.

Parmi eux, ils sont 46 % à être très satisfaits.

Pourtant, cela ne les empêche pas de continuer d'avoir des projets immobiliers à plus ou moins long terme. Ainsi, un Français va en moyenne déménager 4,6 fois dans sa vie.

Si les locataires restent en moyenne 7 ans dans un logement, les propriétaires déménagent en moyenne tous les 15 ans (pour des raisons variées : divorce, mutation, changement de vie familiale, etc.).

Les déménagements sont aussi plus courant lorsque les personnes ont entre 30 ans et 50 ans.

Le résultat fait que le marché de l'immobilier bouge constamment puisque l'on évalue le nombre de déménagements à pratiquement 3 millions chaque année en France.

Où trouver les meilleurs biens immobiliers à Besançon ?

Vous pouvez trouver sur notre site Internet une sélection de bien au prix juste.

Comme vous pouvez le lire dans cet article, nos biens sont validés et évalués par des professionnels du marché Bisontins qui vous assurent que les maisons et les appartements ne sont pas surévalués par rapport au marché.


<< Retour à la liste des actualités